GLOSSAIRE

A- B- C- D- E- F- G- H- I- J- K- L- M- N- O- P- Q- R- S- T- U- V- W- X- Y- Z

Lettre E

Édulcorant : 
 Substance chimique dotée d’un pouvoir sucrant parfois très élevé et dénué de la moindre valeur calorique (aspartam, acesulfam K...) , C'est ce que l'on appelle un faux sucre! Pour un plus faible volume son pouvoir sucrant est néanmoins 200 fois plus élevé qu'un carré de sucre blanc traditionnel.
Electrocardiogramme (ECG) : 
 Quand un muscle se contracte, on peut enregistrer une activité électrique en appliquant des électrodes, même à distance. Ainsi la contraction des fibres musculaires du coeur permet d'enregistrer et d'amplifier des millivolts en plaçant par exemple des électrodes aux poignets droit et gauche et à la cheville gauche, ou tout simplement sur le thorax (précordiales).Cette variation de potentiel électrique à distance s'inscrit sur du papier qui se déroule en fonction du temps. Ce tracé enregistré sur papier est nommé électrocardiogramme ou tracé electrocardiographique.
Électrolytes : 
 Famille de micro-nutriments solubles dans l’eau issue de l'alimentation et qui se dissocient dans le corps en ions, anions, cations et minéraux ex. sodium, calcium ...
Eleutherocoque : 
 Extrait végétal de plantes chinoises répertorié dans la famille des "ergogène naturel", son effet sur la perfomance reste non prouvé à ce jour. En periode de fatigue ou lors d'épisode infectieux, il aide cependant à stimuler les défenses immunitaires du corps. Se produit naturel est disponible en pharmacie.
Endotoxines : 
 Véritables poisons, les endotoxines sont responsables de plusieurs décès che les pratiquants   d'effort trés long et traumatisants. Ce sont des molécules élaborées par des bactéries intestinales provoquant des déshydratations à l'éffort, mais qui sont sans danger au repos. Les activités à forte ondes de chocs comme le trail et ultra trail, ou les longs raids aventures peuvent générer des endotoxines.
Energie : 
 Capacité de produire une force sur une distance. En d’autre terme accomplir un travail. L’unité du système international est le joule. 1 joule = 4,18 calorie.
Enzyme : 
 Protéine qui accélére et facilite les réactions chimiques.
Epiderme : 
 Première couche de la peau.
Equilibre acido-basique : 
 Lutte incessante de l’organisme humain à maintenir un ph sanguin/urinaire neutre autour de ph 7, pour maintenir le corps en bonne santé. Un organisme anormalement acide est un organisme qui peut présenter des troubles pathologiques graves. Le corps bénéficie de haut pouvoir tampon comme l'hémoglobine luttant contre l'acidité (fatigue). L'alimentation peut egalement apporter de l'acidité ou au contraire des résidus basiques et alcalins aux muscles.
Ergogène : 
 On dit d'un produit qu'il est ergogène, lorsqu'il est censé améliorer de façon net, les aptitudes physiques et ainsi la performance. Certains aliments, médicaments ou autres plantes peuvent se voir prêter ses fameuses vertus "magiques" pour les sportifs. Effet "placebo commercial" pour certains ou véritable dopant pour d'autres la méfiance est de mise pour tous les compétiteurs.
Erythropoiétine (EPO) : 
 Hormone naturelle produite par les reins et qui stimule la production de globules rouges. L’epo de synthèse est quand à elle utilisée en milieu médical pour traiter l’insuffisance rénale chronique des dialysés. Répertorié comme "ergogène dopant" en cas d'utilisation sportive.
Exercices aérobies : 
 Ce sont tous les exercices qui sont fait lorsqu'il y a équilibre entre consommation et apport en oxygène : jogging, aviron, cyclisme, natation, etc... le signe d'une séance de sport en aérobie fondamentale réside dans le fait que vous pouvez assurer une conversation sans essouflement exagéré, sans production d'acide lactique. Ils améliorent l'oxygénation et le métabolisme et ils tonifient le cœur. Ils revitalisent les réseaux vasculaires/capillaires et favorisent la lipolyse (utilisation des graisses comme carburant majoritaire).
Exercices anaérobies : 
 Ils représentent des efforts qui sont pratiqués en déficit ou absence d'oxygène : Courses sprint, musculation, body-building, haltérophilie, etc... Ils améliorent la tonicité musculaire et luttent contre le relâchement des muscles (abdominaux, muscles lombaires) qui contrôlent la posture. Ils renforcent les os et permettent de prévenir ou de freiner l'ostéoporose en exerçant des pressions bénéfiques sur la trame osseuse. Ils augmentent la masse maigre de l'organisme qui continue de brûler de l'énergie après l'effort pour gérer l'augmentation et le maintien de celle-ci.